Share
Les Autorités Islamiques de Émirats Arabes Unis Émettent un Fatwa contre la Planète Mars

Les Autorités Islamiques de Émirats Arabes Unis Émettent un Fatwa contre la Planète Mars

no-mission-to-mars-for-them-300x198  Les Autorités Islamiques de Émirats Arabes Unis Émettent un Fatwa contre la Planète Mars no mission to mars for them Juste pour montrer combien ridicule peuvent être les autorités religieuses islamiques quand ils s’y mettent, voici l’histoire du fatwa le plus imbécile de 2014. Croyez-le ou non, le comité de fatwa agissant sous l’égide de l’Autorité Générale des Affaires Islamiques des Émirats Arabes Unis a publié une interdiction concernant d’éventuels voyages vers la planète Mars – brisant ainsi le rêve de centaines d’aspirants astronautes de confession musulmane. Le fatwa a été émis après que l’organisme Mars One ait annoncé qu’il allait essayer d’établir une colonie humaine permanente sur Mars. Les Autorités Islamiques sont inquiètes parce plus de 200.000 personnes à travers le monde ont remplie une application afin de faire partie de l’expédition Mars One. Il y a fort à parier que parmi tous ce beau monde il doit bien y avoir quelques musulmans. Le projet est une entreprise privée qui espère éventuellement établir un avant-poste humain sur la planète rouge. Le seul hic: les personnes envoyées vers la planète rouge n’auront aucun moyen de revenir. Malgré tout, des milliers de personnes sont prêtes prendre ce risque juste pour le plaisir de l’exploration. [1] Pour commencer, on sait que Mars n’a pas d’atmosphère respirable et presque pas d’eau. Et si vous pensiez que les vents en Amérique du Nord qui soufflent en provenances de l’arctique sont froids, détrompez-vous. La température moyenne sur Mars est de moins 80 degrés Fahrenheit. Mais outre le froid de canard, il existe une autre raison pour ne jamais mettre le pied là-bas: un tel voyage pourrait être considéré comme un péché – du moins si vous êtes musulman. [2] [11] Les prêtres disent qu’essayer de s’établir là-bas serait anti-islamique. [3] La raison de cette interdiction ne représente pas une forme de racisme anti-martien ou un préjugé contre la planète rouge – elle a été mise en place simplement parce que l’islam interdit le suicide: “un tel voyage à sens unique pose un risque réel pour la vie et pour cette raison celui-ci ne pourra jamais être justifiée dans l’Islam,” a indiqué le comité, selon Khaleej Times. [4] Selon les Autorités Religieuses Islamiques, “il est possible qu’une personne qui se rend sur la planète Mars ne puisse pas être en mesure de rester en vie là-bas.” [5]

La mission Mars One sollicite actuellement des candidats parmi la population civile pour embarquer dans un aller simple vers la planète rouge et 1 058 finalistes ont déjà été choisis. [5] L’organisation à but non lucratif Néerlandaise espère établir la première colonie humaine sur Mars et ils va continuer à évaluer les candidats jusqu’à ce que les 24 finalistes débutent leur 10 années de formation nécessaire pour la mission.[5] Le chercheur islamique Dr Shaikh Mohammed Al Ashmaway cite les saintes écritures pour justifier la décision d’interdire aux musulmans de participer à cette mission en disant: “Allah Tout-Puissant dit dans le verset 2/195 du le Saint Coran: “Ne participez pas volontairement à votre propre destruction.” [5] Cheikh Mohammad Yusuf, un imam de la mosquée Amena, a déclaré au Khaleej Times, “la vie de l’homme ne lui appartient pas; elle est la création de Dieu. C’est pour cela que le suicide est interdit dans toutes les religions et bien sûr par la loi ” [6] [7] Le professeur Dr Farooq Hamada, chef de la commission, a déclaré: “Protéger la vie contre tous les dangers possibles et de garder celle-ci en sécurité est une question convenue par toutes les religions et cela est clairement stipulée dans le verset 4/29 du Saint Coran: “Et ne vous tuez pas vous-mêmes. Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous.” [6] [7] Les astronautes qui se portent volontaire pour une telle aventure, le comité a-t-il indiqué, finiraient par mourir sans “raisons valables” et seraient donc confrontés à la même punition dans l’au-delà que quelqu’un qui s’est suicidé. [8] En fait, les gens de GAIAE sont allés jusqu’à dire que ceux qui cherchent à échapper au jugement de Dieu sur Mars seraient incapable de le faire: “Ceci [fuit le regard de Allah sur Mars] est une croyance absolument sans fondements et inacceptable car même un atome relève de la compétence de Allah, le Créateur de tout.” [9] Curieusement, il semble que le comité croit que certaines personnes à la moralité douteuse pourraient essayer de faire le voyage afin d’échapper au regard d’Allah. Mais ceux qui pensent ainsi se trompent, nous disent-ils, car son regard s’étend jusque sur Mars et même au-delà. [9]

witlovekath-mars-mars-one-logo-ii  Les Autorités Islamiques de Émirats Arabes Unis Émettent un Fatwa contre la Planète Mars witlovekath mars mars one logo ii

Ibn Battuta   Les Autorités Islamiques de Émirats Arabes Unis Émettent un Fatwa contre la Planète Mars muslim explorer2
Ibn Battuta

Il va sans dire que la colonisation martienne est certainement un passe-temps dangereux. Le module Curiosity Rover de la NASA a trouvé de l’eau dans le sol martien mais il a également trouvé du chlore gazeux toxique. Il y a bien sûr des signes prometteurs qui donnent à penser qu’on pourrait y trouver de l’eau ruisselante bien que ce soit encore incertain. Même si les voyageurs de l’espace avaient suffisamment de nourriture, d’eau et de chaleur, les espaces confinés et l’isolement d’une colonie sur Mars seraient vraiment mauvais pour la santé mentale des colons. De plus, les niveaux élevés de rayonnement rendraient probablement les humains très malade. En plus de tout cela, si quelque chose va mal, les humains les plus proches seront à environ à 34-250 million miles de distance, rendant toute mission de sauvetage difficile, voire même impossible. Malgré tout, les gens de l’organisme privé de colonisation de la planète rouge Mars One pensent encore que le voyage en vaut la peine. [9] Croyez-le ou non, ils ont même pris la peine de publier une réponse au fatwa de GAIAE, citant le Coran et l’exemple spécifique d’Ibn Battuta, un explorateur du 14ème siècle qu’ils pensent qu’il aurait certainement été prêt à participer à une telle aventure.

Et parmi Ses signes la création des cieux et de la terre et la variété de vos idiomes et de vos couleurs. Il y a en cela des preuves pour les savants. (Coran 30: 22)

Le monde musulman a une riche tradition d’exploration. Le verset du Coran ci-dessus encourage les musulmans à sortir et à voir les signes de la création de Dieu “dans les cieux et la terre.” L’exemple le plus influent de l’obéissance à ce précepte est sans doute le voyageur musulman Marocain Ibn Battuta qui, de 1325 à 1355, a voyagé 73,000 miles en visitant l’équivalent de 44 pays modernes. Parmi les pays visités on compte notamment Ibn Battuta Russie, l’Afghanistan, l’Inde, les Maldives, l’Indonésie, le Vietnam, les Philippines et la Chine. [9]

mars-one  Les Autorités Islamiques de Émirats Arabes Unis Émettent un Fatwa contre la Planète Mars mars one

Dans leur communiqué, les gens de Mars One implorent les imams d’annuler cette décision et de penser plutôt au risque que cela représente pour l’humanité de tourner le dos à la colonisation de Mars.

Si nous pouvons nous permettre: le GAIAE ne doit pas analyser le risque tel qu’ils le perçoivent aujourd’hui. Le GAIAE devrait plutôt évaluer la situation en tenant compte du fait que nous allons établir un avant-poste habitable sans pilote qui sera prêt et qui va nous attendre sur Mars. C’est seulement quand cette base sera construite que des vies humaines vont être exposées à certains risques dans le plan de Mars One. Après avoir atterri avec succès huit fois et après avoir construit un complexe habitable sur Mars est-ce que la mission sera absolument sans risque pour les être humains impliqués? Bien sûr que non. Tout progrès nécessite de prendre des risques mais dans ce cas bien précis la récompense est “le prochain bond de géant pour l’humanité.” Cette récompense vaut certainement les risques impliqués dans cette mission. Mars One demande respectueusement à GAIAE d’annuler le Fatwa et de faire en sorte que le plus grand Rihla (ou voyage) de tous les temps soit également ouverts pour les musulmans. Ils pourraient être les premiers musulmans à pouvoir regarder de leur propres yeux les signes de la création de Dieu dans le ciel en tirant parti de la riche culture de voyage et d’exploration qui est propres aux débuts de l’Islam. [9]

Peut-être qu'il y a des musulmans sur Mars en ce moment même   Les Autorités Islamiques de Émirats Arabes Unis Émettent un Fatwa contre la Planète Mars alien immam
Peut-être qu’il y a des musulmans sur Mars en ce moment même

Même si toute l’histoire l’air un peu ridicule en surface, elle contient tout des éléments philosophiques un peu plus profond qu’on pourrait bien le penser à prime abord. Ironie du sort, ce fatwa est une décision fascinante pour les fans de science-fiction notamment parce le roman de Kim Stanley Robinson Red Mars, traitant du début de la colonisation de Mars, postule que les musulmans nomades sont les personnes les mieux adaptées pour devenir les pionnier de la planète rouge. On peut également dire qu’il y a beaucoup de choses islamiques et moyen-orientales qui trouvent leur chemin jusque dans Dune (le classique roman se science-fiction de Frank Herbert) où l’action de se déroule non pas sur Mars mais sur une planète similaire. Il y a également quelque chose de cyberpunk dans toute cette histoire – il semble qu’on se trouve ici à l’une des intersections de la science-fiction, du futurisme et la réalité sociologique que de nombreux auteurs de science-fiction ont ignorés. Oui, la technologie progresse et élargie nos horizons mais il n’en demeure pas moins que les mêmes vielles superstitions et les mêmes mythes continuent encore aujourd’hui à exercer leur pouvoir sur nos esprits. [10] Peu importe ce que les autorités dits islamiques peuvent bien en dire, la conquête de la planète Mars pourrait être une grande aventure où l’apport islamique serait accueillis les bras ouverts. On est en droit de penser qu’il n’est pas impossible que l’on puisse voir des martiens musulman un de ces jours. Juste le contact récent de l’Islam avec l’Occident a produit imams gays et toutes sortes d’autres formes culturelles hybrides alors il ne serait donc pas surprenant des Imams martiens dans un avenir rapproché. Plus fou encore, peut-être même que les colonisateurs de la planète Mars vont découvrir qu’il y a déjà des musulmans sur Mars en ce moment même et que ceux-ci sont extrêmement offensés par cette idée selon laquelle les voyages vers Mars sont “anti-islamiques.”

————————————
[1] Mary Beth Griggs, Islamic Authorities Issue Fatwa on One-Way Trips to Mars, Smithsonian Mag, February 21, 2014
[2] Allison Jackson, Imams issue fatwa against Muslims going to Mars, Salon, Sunday, Salon, Feb 23, 2014 05:00 PM EST
[4] Ahmed Shaaban, One-way trip to Mars prohibited in Islam, Khaleej Times, 19 February 2014
[6] Ahmed Shaaban, One-way trip to Mars prohibited in Islam, Khaleej Times, 19 February 2014
[9] Kelsey D. Atherton , No Mars For Muslims? Mars One Asks Imams To Rescind Fatwa , Popular Science, February 21, 2014

 

Profile Status
ACTIVE

Leave a Comment