Share
Le Réchauffement Climatique va Bientôt Empêcher les Avions de Décoller selon les Experts

Le Réchauffement Climatique va Bientôt Empêcher les Avions de Décoller selon les Experts

Donnez votre argent à AL Gore ou bien dites adieu à vos voyages...  Le Réchauffement Climatique va Bientôt Empêcher les Avions de Décoller selon les Experts climate change crash planes
Donnez votre argent à AL Gore ou bien dites adieu à vos voyages…

Voyager en avion est sur le point de devenir encore plus frustrant que jamais selon les scientifiques du climat. La dernière affirmation stupide provenant des hystériques du réchauffement de la planète a été faite par deux chercheurs de l’Université Columbia, New York, qui ont affirmé que les avions de l’avenir devront être plus légers à cause du réchauffement de la planète. [1] Le magasine en ligne Townhall a désigné cette dernière revendication des alarmistes comme étant “carrément stupide.” [2] Ils ont écrit un papier pour l’American Meteorological Society intitulé “Le changement climatique et l’impact des températures extrêmes sur l’aviation” où ils ont détaillés la méthodologie de leur recherche. Ils ont atteint leur étrange conclusion en créant des modèles qui prédisent que d’ici 2060 il y aura effectivement des jours plus chauds, mais que nous n’accompliront aucune forme de progrès technologiques dans l’industrie de l’aviation d’ici là. [3] Les deux scientifiques, Coffel et Horton, ont examinés des phénomènes connu chez les pilotes tels que «densité altitude,» qui affecte la capacité d’un avion à décoller. Essentiellement ce qu’ils disent c’est que durant les jours les plus chauds, l’air est moins dense, ce qui rend plus difficile le décollage des avions. Le fait que les avions vont prendre plus de temps à décoller va être un problème grave particulièrement dans les aéroports dotés de pistes courtes, disent-ils. Ainsi, les modèles informatiques sur lesquels ces scientifiques ont travaillé jusqu’ici (parce que, clairement, les modèles informatiques ne peuvent jamais être remis en question) ont démontrés que les températures plus chaudes auront désormais un impact négatif plus accrus sur la capacité des avions à décoller. Cette nouvelle contrainte va bien sûr mettre un stress important sur l’industrie et faire grimper les tarifs de transport aérien. [4] L’aviation commerciale va résoudre le problème en émettant des restrictions de poids pour les avions circulant dans les différents aéroport les jours où il fera plus chauds. Coffel et Horton ont cherché à prédire combien il y aura de jours où des restrictions de poids seront imposées d’ici 2050-2070, et ont décidé, par l’utilisation de modèles, que “le nombre de jours où il y aura des restrictions de poids entre Mai et Septembre va augmenter de 50 à 200 pour cent dans quatre des plus grands aéroports aux États-Unis d’ici 2050-2070,” et que “ces réductions de performance vont avoir un effet économique négatif sur l’industrie du transport aérien.” [5] La solution qu’ils préconisent est que l’industrie de l’aviation commence dès maintenant “la planification des changements dans les événements de chaleur extrême afin d’aider l’industrie de l’aviation à réduire sa vulnérabilité envers cet aspect du changement climatique.” [6] Pour compenser, les compagnies aériennes devront réduire le nombre de  passagers ou le poids de la cargaison à moins que l’industrie de l’aviation allonge les pistes ou qu’ils produisent des avions plus aérodynamiques. Mais comme Anthony Watts du blog What’s Up With That le souligne: “Bien sûr, ils assument que [leurs] modèles produisent un résultat exact et que les avions que nous auront en 2050-2070 auront la même efficacité aérodynamique et la même puissance de décollage qu’aujourd’hui. Et il ne peuvent être certain de ni un ni l’autre.” [7] En plus de cela, nous dit Watts, leur science est dans le meilleur des cas “douteuse” car le duo semble avoir une compréhension assez précaire de l’évolution commerciale. Coffel et Horton semblent croire que l’industrie de l’aviation sera incapable de toute espèce d’innovations significatives dans les 50 prochaines années. Selon leurs «modèles», l’industrie du transport aérien fonctionnera en utilisant les mêmes moteurs, les mêmes matériaux, les mêmes fuselages et auront exactement les pratiques qu’aujourd’hui un demi-siècle dans le futur. [8]

————————————————-
[1] Donna Rachel Edmunds, Crackpot Climate Change Claim of the Week: Global Warming Means Airplanes Won’t Take Off, Breitbart, 28 Nov 2014; Marc Morano, Model claim: airplanes of the future won’t be able to take off at some airports due to global warming, Climate Depot, November 28, 2014 11:43 AM; Scott Sutherland, How global warming risks making air travel harder, The Weather Network, Friday, November 28, 2014, 9:19 AM; Michael Schaus, Global Warming Alarmists Claim Airplanes Won’t Fly in 50 Years, Townhall, Dec 01, 2014; Does climate change spell trouble for airlines?, Conservation Magazine, November 20, 2014
[2] Michael Schaus, Global Warming Alarmists Claim Airplanes Won’t Fly in 50 Years, Townhall, Dec 01, 2014
[3] Puneet Kollipara, Warming world could make it harder for planes to take off, Science Mag, 25 November 2014 3:00 am; Coffel, E.* and Horton, R.†, Climate change and the impact of extreme temperatures on aviation, American Meteorological Society, 2014
[4] Michael Schaus, Global Warming Alarmists Claim Airplanes Won’t Fly in 50 Years, The Conservative Read, December 1, 2014
[5] Puneet Kollipara, Warming world could make it harder for planes to take off, Science Mag, 25 November 2014 3:00 am
[8] Michael Schaus, Global Warming Alarmists Claim Airplanes Won’t Fly in 50 Years, The Conservative Read, December 1, 2014

 

Profile Status
ACTIVE

Leave a Comment