Share
Hillary Clinton dit que le Christianisme doit Changer pour Accommoder l’Avortement sur Demande

Hillary Clinton dit que le Christianisme doit Changer pour Accommoder l’Avortement sur Demande

[dropcap]L[/dropcap]e fait que Hillary Clinton est une crisse de menteuse, qu’elle n’a aucun scrupules et qu’elle est prête à toutes les bassesses pour atteindre ses objectifs est un fait qui a été établi il y a longtemps. Elle est prête à dire et à faire à peu près n’importe quoi quand vient le temps de gagner des votes et quand vient le temps de remplir les coffres de la Fondation Clinton. [1] Hillary a dit aux femmes présentes au “Women in the World Summit” que le chemin qui mène au paradis de l’avortement ne pourra être ouvert uniquement qu’en changeant radicalement la religion, la culture et les valeurs de notre société.

Hillary se présente comme une défenseure de l’avortement sur demande qui, si elle est élue à la présidence, va augmenter le nombre de bébés tués aux États-Unis de façon à atteindre un niveau d’abattage sans précédents. À propos de l’opposition du christianisme envers l’avortement, Clinton dit que les choses doivent changer et cela de manière drastique. Bien sûr son langage euphémique a été largement rapporté comme une référence à l’avortement et à la nécessité d’un accès élargi à l’assassinat prénatal. Elle a poursuivie ses opposants sans relâche en fustigeant les Américains religieux dont la foi leur enseigne qu’une telle procédure est un péché mortel. [3] Elle a déclaré aux participants du sixième “Women in the World Summit” que “les codes culturels profonds, les croyances religieuses et les préjugés structurels doivent être modifiés” afin de donner aux femmes un accès adéquat aux “soins de santé reproductive et à l’accouchement en toute sécurité.” [1] “Beaucoup trop de femmes se voient refuser l’accès aux soins de santé reproductive et à l’accouchement en toute sécurité et les lois ne comptent pas pour grand-chose si elles ne sont pas appliquées. Les droits doivent exister dans la pratique – et pas seulement sur papier,” a déclaré Clinton. “Les lois doivent être soutenues par des ressources et par une volonté politique,” a-t-elle expliquée. [1] “Et les codes culturels profonds, les croyances religieuses et les préjugés devront être changés. Comme je l’ai dit et comme je le crois, la promotion de la pleine participation des femmes et des filles dans tous les aspects de la société est la grande affaire inachevée du 21e siècle et pas seulement pour les femmes mais pour tout le monde – et pas seulement dans des pays lointains mais également ici aux États-Unis. “[1] Cette remarque, qui est de la musique pour des oreilles gauchistes, lui a valu les applaudissements des personnes présentes et le mépris de ceux qui sentaient qu’elle attaquait directement leurs valeurs. [4]

Chaque fois qu’une femme parle de “droits reproductifs,” il est toujours question d’avoir accès à l’avortement sur demande. Ne vous méprenez pas à ce sujet, Hillary n’est pas une chrétienne dans le même sens que ceux que l’on retrouve dans la bible ou dans les églises américaines. Elle aime se parer de l’étiquette chrétienne quand ça fait son affaire mais elle est aussi libérale et apostate qu’il est possible de l’être. Quand Hillary dit que “les croyances religieuses et les préjugés structurels doivent changer” ça veut dire rien de moins que le christianisme biblique doit déclarer forfait et permettre la mise à mort des bébés sur demande et cela à n’importe quel trimestre, jusqu’au moment de la naissance. Et pourquoi arrêter là? Nous sommes surpris qu’elle n’ait pas proposé un ré-écriture de la Bible pour accommoder l’avortement sur demande et les grandes causes féministes qu’elle prétend épouser. Si Hillary est élue en 2016, il faudra vous préparer à voir le sang des bébés couler dans les rues avec la férocité d’un orage d’été. [1] Elle est tout aussi diabolique et dangereuse qu’Obama et peut-être même encore plus. [1] Notez bien qu’elle dit que le changement de croyances chrétiennes est le “travail inachevé du 21e siècle,” ce qui signifie à mots couverts qu’elle entend persécuter les chrétiens. [3] Sur le plan politique, ce genre d’hostilité à la religion paye bien … cela fait parti de ce que l’on appelle les “lieux sûr,” ça fait réagir les foules. Être dans la course à la présidence sur la base de la promesse d’utiliser le pouvoir du gouvernement pour changer les “codes culturels profondément enracinés [et] les croyances religieuses” pourrait être le slogan progressive plus honnête dans l’histoire. [2] En tant que première femme président, elle pourrait bien passer la gratte dans la religion et la culture d’une façon encore plus radicale que l’a fait Obama.

Il y a eu certaines réactions colorées sur Twitter:

“Hillary Clinton veut changer nos croyances,” un utilisateur de Twitter a écrit, “mais la parole de Dieu ne change jamais!”

“Nous ne changerons jamais nos croyances sur la vie,” un critique a répondu, “mais ça l’air que toi tu as besoin de changer comptable hein?”

Un utilisateur est allé aussi loin que de dire qu’ “il y a un Holocauste Chrétien qui se passe” en Amérique. [4]

—————————————————-
[1] Geoffrey Grider, Hillary Clinton Says Christianity Must Change To Accommodate Abortion-On-Demand, Now the End Begins, April 25, 2015
[2] Ed Morrissey, Hillary: “Deep-seated … religious beliefs” have to be changed for abortion, Hot Air, 1:21 pm on April 24, 2015
[3] Theodore Shoebat, Hilary Clinton: Christians In America Must Deny Their Faith In Christianity, Shoebat, April 24, 2015
[4] B. Christopher Agee, Critics Rip Hillary To Shreds For Suggesting Christians Must Change Their View On Abortion, Western Journalism, April 27, 2015 at 3:13pm
[5] Michele Hickford, Why Hillary Clinton’s pro-choice stance is incredibly racist, AllenWest.com, April 28, 2015
[6] Hillary Clinton Says Christians Must Change Their View On Abortion…, America’s Freedom Fighters, 2015/05/01

 

Profile Status
ACTIVE

Leave a Comment