Share
Barack Obama: Élever le Plafond de la Dette n’Augmente pas Notre Dette

Barack Obama: Élever le Plafond de la Dette n’Augmente pas Notre Dette

Le sophiste en chef  Barack Obama: Élever le Plafond de la Dette n'Augmente pas Notre Dette sophist in chief
Le sophiste en chef

Avec le scénario d’un possible défaut sur la dette qui se dessine à l’horizon, le président Barack Obama a utilisé un segment d’une récente conférence pour expliquer exactement ce qui était en jeu si le Congrès n’autorisaient pas l’élévation de la limite de combien le gouvernement fédéral peut emprunter. En bref, la situation est la suivante: Si le Congrès ne parvient pas à relever le plafond de la dette, la nation ne sera pas en mesure d’emprunter plus d’argent pour financer les engagements financiers existants dont à la fois le Congrès et le président ont préalablement convenu. Pendant des mois, le Département du Trésor a utilisé «mesures extraordinaires» – essentiellement, déplaçant de l’argent d’une enveloppe budgétaire à une autre afin de garder plus d’argent disponible pour les paiements – mais ces mesures doivent être prises afin de fonctionner à la mi-Octobre. Un défaut de paiement déclenncher une cascade de problèmes pour l’économie. [3] Dans un discours prononcé au siège de la Business Roundtable à Washington, DC, Obama a balayé du revers de la main les préoccupations au sujet du relèvement du plafond de la dette en rappelant tout le monde que cela avait été fait bon nombre de fois dans le passé … et ce qu’il a dit ensuite, dans ce qui ne peut que être décrit comme étant de sophistique “free-style,” a dérouté toute la nation:

Maintenant, ce plafond de la dette – je veux juste le rappeler aux gens au cas où vous ne l’auriez pas compris – le relèvement du plafond de la dette, ce qui a été fait plus d’une centaine de fois, ne va pas augmenter notre dette; en d’autres mots il ne favorise pas la débauche. Tout ce qu’il fait est qu’il dit au Congrès ‘vous devez payer les factures que vous avez déjà accumulé.’ C’est est un mécanisme de base qui permet de faire en sorte que la confiance et le crédit des Etats-Unis est préservé. [3]

Obama est allé jusqu’à suggérer que “la personne moyenne” pense à tort que le relèvement du plafond de la dette aux États-Unis signifie que l’on accumule plus de dette:

C’est toujours un vote difficile parce que la personne moyenne pense que l’élévation du plafond de la dette signifie que nous somme en train d’empiler la dette, c’est pourquoi les gens n’aiment pas beaucoup voter là-dessus et généralement il y a quelques stratagèmes qui doivent être déployés afin de faire en sorte que le parti du président assume le fardeau de faire lever le vote. [3]

Mais quand on y pense deux minutes, n’est-ce pas possible que le fait que les États-Unis a atteint son plafond de la dette “plus d’une centaine de fois” – et que, par conséquent, ils ont dû continuer à l’élever – soit la preuve irréfutable que le rehaussement du plafond de la dette conduit justement à une augmentation de la dette? Le magazine Web Politifact se sont donné beaucoup de mal à essayer de justifier l’injustifiable, allant jusqu’à dire: “Les experts à qui nous avons parlé ont convenu que Obama est en terrain sûr quand il dit que le relèvement du plafond de la dette” ne pas augmenter notre dette. Il ne fait pas grossir notre déficits “[3] Ça leur a pris un “expert” pour se faire dire ça. Imaginez dans quel monde de fou ces gens-là évoluent. Ils doivent faire de la sémantique à la journée longue afin d’être en mesure de mentir sans techniquement mentir. Donc, de ce point de vue tordu,” Obama est correct quand il dit que de rehausser le plafond de la dette, ne l’augmente pas – à tout le moins pas directement “[3] Mais bien sûr, tout cela n’est qu’une habile façon de jouer sur les mots. La vérité que tout le monde sait et que personne veut verbaliser est que tout ceci n’est en fait qu’une illusion de plus jetés à la presse par un maître sophiste qui veut que les gens perdent leur temps à faire de la sémantique au lieu de s’occuper des vrais problèmes. Même le très libéral magazine Politifact a dû admettre au moins ça: La partie où Obama est quelque peu trompeur c’est quand il dit que le relèvement du plafond de la dette d’augmenter la dette d’une cenne noire. 3] Ainsi, contrairement à ce que dit M. Obama, si cela “ne permet pas d’augmenter les dépenses d’un seul sou” alors l’élévation du plafond de la dette ne fait que “permettre” des dépenses supplémentaires. Mais cela ne l’exige pas. [3] Le magazine dit qu’ils ont demandé à la Maison Blanche de commenter là-dessus, mais n’ont jamais eu de retour d’appel de leur part. [3]

——————————————
[2] Louis Jacobson, Does raising the debt ceiling “increase our debt”?, Politifacts, Monday, October 14th, 2013 at 3:44 p.m
[3] Neil Irwin, Does raising the debt ceiling increase the debt?, The Washington Post, October 8, 2013
[4] Daniel Greenfield, Obama: “Raising the Debt Ceiling… Does Not Increase Our Debt”, Frontpage Mag, September 21, 2013
[5] Rick Moran, Obama to the American people: Raising the debt ceiling doesn’t increase debt, American Thinker, September 19, 2013
[6] Obama: “Raising The Debt Ceiling, It Doesn’t Cost A Dime”, Real Clear Politics, September 20, 2013
[7] Obama: “Raising Debt Ceiling Does Not Increase Our Debt”, RushLimbauch.com, September 19, 2013

 

Profile Status
ACTIVE

Leave a Comment